TÉMOIGNAGE : « MiFID II m'a sauvé d'une vie de soirées arrosées... »

eFC logo
Mifid II client entertainment

Dieu soit loué pour MiFID II. Les nouvelles régulations peuvent causer des problèmes à certains vendeurs ne parvenant plus à persuader les clients potentiels de décrocher le téléphone par peur d'être accusés, mais elles procurent aussi un avantage de taille : le cycle infernal du divertissement client est en train de disparaître.

MiFID II préconise des règles strictes sur les incitations clients tandis que l'Autorité de "bonne conduite" financière britannique (FCA) a émis des recommandations sur les divertissements n'améliorant pas directement la qualité du service client. Deux mesures qui, combinées entre elles, rendent le divertissement client moins important que jadis.

Cependant, la vraie nouveauté est la recommandation de MiFID II selon laquelle les transactions doivent être exécutées de la manière la plus efficace possible. Il n'est plus possible de faire du business avec un courtier simplement parce qu'il vous a diverti la veille. Il n'est donc plus nécessaire pour des courtiers comme moi de malmener leur foie en buvant avec des clients jusqu'à 3 heures du matin.

C'est une bonne chose. Le divertissement client peut être à la fois avilissant et épuisant. La retenue n'est pas souvent de mise : j'ai connu des traders en chef qui confiaient des affaires à des courtiers qui se blessaient et se retrouvaient dans une ambulance. C'est ni plus ni moins de la connivence, à un niveau excessif.

Qui plus est, c'est mauvais pour votre santé. Dans mon job, la soirée typique avec les clients débute dans un restaurant de steakhouse, de sushi ou de cuisine moléculaire et termine dans un bar ou un club de la City ou de Mayfair. Les nuits sont longues et l'apport calorique est énorme. Comment rester en bonne santé en mangeant et buvant aux aurores avant de vous asseoir à votre bureau pendant 10 heures à partir de 6h30 ?

Certaines fois je ne suis pas rentré chez moi. Quand vous êtes en retard et que vous devez être ponctuel, il ne sert à rien de retourner dans la banlieue éloignée de Londres. J'ai dormi au travail plutôt que de perdre des heures précieuses dans un taxi : si vous vous réveillez à 5h30 du matin, vous pouvez aller à la salle de gym et prendre une douche avant que tout le monde arrive. Ce n'est pas idéal, mais c'est toujours mieux que de ne pas dormir et de ne pas faire d'exercice.

Merci à MiFID II, tout cela est désormais révolu. Je voudrais féliciter les régulateurs pour avoir sauvé ma santé et pour m'avoir rendu mes soirées – et par la même occasion ma famille.

Bruno Beauvais est le pseudonyme d'un courtier qui travaille à Londres

Vous avez un scoop, une anecdote, un conseil ou un commentaire que vous aimeriez partager ? Contact : tiochem@efinancialcareers.com

A lire aussi…

Secteurs les plus recherchés

Loading...

Recherche emploi

Rechercher articles

Close
Loading...
Loading...