TÉMOIGNAGE : « N'attendez pas d'avoir quitté la banque pour vivre votre vie »

eFC logo
work life balance banking

Cette année, j'ai pris du recul par rapport à ma carrière dans le secteur bancaire. Après 22 ans dans le secteur de la finance, j'ai décide de m'octroyer un break pour faire le point et travailler sur mes projets personnels.

Je ne suis plus dans la finance, mais je travaille plus dur que jamais. Au cours des cinq derniers mois, j’ai terminé deux peintures et exposé en Europe et aux États-Unis. Ce fut grandiose. Je suis prêt à passer à la prochaine étape de ma vie. Je suis également prêt à travailler dans le private equity si une place se libère.

En ce sens, je pense que je suis chanceux. Trop de gens quittent l'industrie financière et se demandent quoi faire ensuite. La finance peut être une carrière très gratifiante sur le plan financier, mais elle peut également être très chronophage. Lorsque vous partirez, vous découvrirez ce que vous voulez vraiment faire.

Pour moi, le job que j'ai exercé dans la finance (en l’occurrence les M&A) n'a jamais été une passion. Mon rêve a toujours été de travailler dans le private equity, ou peut-être dans un hedge fund.

Mais la nature même de la finance, en particulier à Londres, est que vous restez cloisonné. Plus vous travaillez longtemps dans un poste et plus vous y réussissez, plus il devient difficile de passer à autre chose. J'ai décidé de ne pas quitter les M&A en tant qu'analyst ou associate et j'ai continué à progresser en tant que conseiller. Je suis devenu extrêmement connu dans mon secteur - et cela a défini ma carrière.

Cependant, tout en travaillant dans le secteur des M&A, je n'ai jamais abandonné la peinture. Je suis un créatif. Même quand j'étais dans la finance, j'ai toujours exercé mes hobbies de telle manière qu'ils auraient pu devenir un job à plein temps. Par exemple, tous les soirs après le travail, je peignais pendant une heure au lieu de regarder la télévision ou de me détendre autrement.

Il a fallu une détermination féroce. Tout le monde peut commencer quelque chose, tout le monde ne peut pas le finir. Mes peintures sont en grand format et nécessitent beaucoup de travail. La première m'a pris trois ans. C’est facile de mettre ces choses en suspens lorsque vous travaillez dans la finance, mais j’ai toujours pensé que c’était là ma vie – que c’était ce que je voulais faire. Si vous voulez avoir une chance d'être créatif, vous devez faire les choses vous-même.

Pour cette raison, j'ai la possibilité de pouvoir vivre de mes passe-temps. J'ai déjà tapé dans l’œil des galleristes. Si je réussis, je pourrais faire beaucoup plus que ce que je n'ai jamais fait dans le secteur bancaire.

Je vais dans cette direction les yeux grands ouverts. Je sais que devenir un artiste à succès, c'est comme gagner à la loterie et que cela requiert de la chance en plus du travail acharné. S'il le faut, je reviendrai dans la finance - mais sur le buy-side. De toute façon, j'en ai fini avec M&A. Après m'être assuré de ne pas remettre à plus tard tous mes hobbies pendant que je travaillais dans le secteur bancaire, plusieurs voies s'offrent aujourd'hui à moi. Ne laissez pas votre carrière financière cloisonnée prendre le dessus sur votre vie.

David Falkenberg est le pseudonyme d'un banquier senior qui a décidé de prendre son temps

Vous avez un scoop, une anecdote, un conseil ou un commentaire que vous aimeriez partager ? Contact : tiochem@efinancialcareers.com

A lire aussi…

Close
Loading...
Loading...