Trouvez votre emploi idéal
Espace Recruteurs
Qui de PwC, Deloitte, KPMG ou EY paie le mieux ses employés dans l’Hexagone ?

La vérité sur les salaires dans les Big Four en France en 2019

Photo : Getty Images

Existe-t-il vraiment des différences salariales en France entre les Big Four ? Après tout, EY, Deloitte, PwC et KPMG – qui emploient à eux quatre quelques 32.700 employés dans l’Hexagone et prévoient 8.000 recrutements sur l’année 2019 ciblent les mêmes profils de jeunes diplômés et de cadres expérimentés.

Qui plus est, les Big Four se retrouvent en compétition avec d’autres cabinets de conseil en management en organisation (Mazars, Grant Thornton, BDO…) mais également avec les cabinets de conseil en stratégie (McKinsey, Bain ou BCG). Sans oublier les grandes banques d’investissement avec lesquelles les Big Four se disputent âprement l’embauche des jeunes diplômés des grandes écoles.

Au fil des ans, avec d’un côté la tendance à la revalorisation des salaires fixes chez les Big Four et de l’autre le lissage des bonus en banque d’investissement, les différences de rémunération se sont estompées, même si les salaires en vigueur dans les BFI à Paris restent encore nettement supérieurs à ceux pratiqués chez les Big Four.

C’est particulièrement vrai dans les fusions et acquisitions (M&A) où rien qu’au niveau des salaires d’entrée, un analyst M&A débutant peut espérer toucher un salaire fixe de 50k€ assorti d’un bonus de 35 k€, selon la dernière enquête de rémunérations du cabinet Vendôme & Associés. Et au fil des ancienneté, les rémunérations s’envolent jusqu’à atteindre 200-400 k€ pour un managing director M&A.

Il en va de même chez les grands cabinets de conseil en stratégie. D’après la dernière étude de rémunération 2018-2019 de Robert Walters, un consultant entre 0 et 3 ans d’expérience qui débute peut espérer toucher entre 40-60 k€, contre 35-55 € dans un cabinet conseil en organisation et management type Big Four.

Chez ce dernier, toujours selon Robert Walters, un consultant senior (3-6 ans d'expérience) peut espérer toucher 50-75 k€, un manager (6-10 ans d'expérience) 65-85 k€, un director (10-12 ans) 85-135 k€ et un partner associate plus de 160k€.

Les chiffres que nous avons compilés dans le tableau ci-dessous à partir des données disponibles sur plusieurs comparateurs de salaires et que nous avons affinés via certaines de nos sources, comme nous l’avions fait pour BNP Paribas CIB, abondent dans ce sens…

Vous avez un scoop, une anecdote, un conseil ou un commentaire que vous aimeriez partager ? Contact : tiochem@efinancialcareers.com

author-card-avatar
AUTEURThierry Iochem France Editor
  • Ra
    Raphael
    29 juin 2019

    Etant moi meme dans un big four et connaissant beaucoup d’amis chez la concurrence, je vous confirme que ces niveaux de salaire correspondent a la fourchette moyenne de l’audit mais certainement pas du conseil financier (m&a, ts, restructuring, valo...). Dans ces metiers, la barre du package à 100k brut est atteinte entre M3 et SM selon les bigs.

Postulez dès maintenant

Trouvez des milliers d'opportunités emploi en vous inscrivant sur eFinancialCareers dès aujourd'hui.

Donnez un nouvel élan à votre carrière

Trouvez des milliers d'opportunités emploi en vous inscrivant sur eFinancialCareers dès aujourd'hui.
Offres recommandées
PER, Private Equity Recruitment
Investment Analyst, Global Secondaries Fund, Paris, France
PER, Private Equity Recruitment
Paris, France
Lamarck Finance
Consultant Analyste Risque de Marché H/F
Lamarck Finance
Paris, France
ODDO BHF Asset Management
Analyste Risques de Marché (H/F)
ODDO BHF Asset Management
Paris, France
Finegan France
Manager Risque de Crédit
Finegan France
Paris, France
Palatine Asset Management
Analyste ESG
Palatine Asset Management
Paris, France
Tikehau Investment Management - Annonces
Junior DDQ Specialist H/F
Tikehau Investment Management - Annonces
Paris, France