Comment décrocher un job chez Deloitte en France…

eFC logo
Comment décrocher un job chez Deloitte en France…

Le siège de Deloitte France dans la tour Majunga à la Défense (Crédit : Deloitte)

Le cabinet de conseil et d’audit Deloitte a annoncé ce mois-ci le regroupement des équipes de Deloitte Centre, Normandie et Ouest (Pays de Loire et Bretagne) pour former la nouvelle région Deloitte Grand Ouest qui compte désormais 150 collaborateurs dont 7 associés.

« En nous regroupant, nous mutualisons nos compétences et nous capitalisons sur les spécificités des différents bureaux de manière à élargir notre offre de services auprès des entreprises du territoire », a indiqué Alexis Levasseur, associé responsable Grand Ouest.

Plus globalement, Deloitte France veut doubler la taille de ses activités consulting en régions et a pour ce faire annoncé début juin l’arrivée de Bernard Desprez en tant qu’associé Consulting au bureau de Deloitte Lyon.

Boom des activités conseil

C’est donc le bon moment de postuler chez Deloitte qui, pour l’année fiscale 2018/2019, souhaite recruter 2.500 collaborateurs en CDI, dont 50% de profils expérimentés dans l’ensemble de ses activités, au sein de son siège parisien, ainsi que dans ses bureaux en régions. Vous pouvez bien sûr postuler dans les départements conseil, audit, fiscalité et droit, transactions services et autres services financiers.

D’autant plus que Deloitte France a affiché une croissance de 6,7% sur l’exercice clôturé au 31 mai 2018, majoritairement portée par ses activités de Conseil : Consulting (17 %), Risk Advisory (13,7 %) et Financial Advisory (19,5 %). Deloitte entend rester à l’avant-garde sur les sujets qui sont au cœur des enjeux de ses clients autour de la cybersécurité, de l’IT et du développement durable.

Mais comme d’autres cabinets tels que Mazars et EY, Deloitte a choisi de prendre à fond le virage technologique et décidé d’accroître sa capacité d’investissement vers de nouvelles compétences et de nouvelles technologies via le déploiement de solutions innovantes (robotique process automation, machine learning, IoT, Blockchain…) et l’accès à une plateforme dédiée aux évolutions digitales.

Ingénieurs bienvenus

D’ailleurs, en 2019, les recrutements porteront encore pour moitié sur des profils issus d’écoles de commerce mais l’objectif est d’accroitre systématiquement l’embauche d’ingénieurs afin de répondre aux besoins. Parmi les profils expérimentés recrutés, un tiers seront des ingénieurs généralistes ou des spécialistes dans des domaines pointus (data science, expert en blockchain…).

« Au sein de la division Deloitte Risk Advisory, nous sommes convaincus que la modélisation va croître dans les prochaines années et que les modèles, toujours plus dynamiques, devront être recalibrés plus régulièrement », explique Nadège Grennepois, associée chez Deloitte France Risk Advisory qui a lancé un projet intrapreneurial visant à intégrer du Machine Learning dans les algorithmes utilisés pour la prise de décisions dans le secteur bancaire.

Vous avez un scoop, une anecdote, un conseil ou un commentaire que vous aimeriez partager ? Contact : tiochem@efinancialcareers.com

A lire aussi…

Secteurs les plus recherchés

Loading...

Recherche emploi

Rechercher articles

Close
Loading...