Qui est concerné par la suppression de 25 postes chez SGCIB à Francfort

eFC logo

Dans le cadre de son plan de suppression de 1.600 postes dans le monde annoncé au printemps dernier, SocGen devrait supprimer environ 25 emplois dans sa banque d’investissement à Francfort où elle emploie actuellement près de 350 banquiers d’investissement, selon l’agence Bloomberg.

Ce qui représente 7% de ses effectifs basés dans la capitale économique allemande. Société Générale n'a pas souhaité faire de commentaires. Tout au plus sait-on selon certaines sources que parmi les activités concernées par les suppressions de postes figurent le leveraged finance et les M&A.

Qui plus est, SocGen aurait d’ores et déjà fermé le desk dédié aux conseils sur les transactions dans l’industrie chimique entraînant le départ de plusieurs banquiers dont Christopher Riley, le responsable mondial de cette ligne métier.  A contrario, environ un tiers de l’effectif concerné par les suppressions de postes – soit une quinzaine de personnes – devrait se voir confier de nouveaux postes dans la banque.

Un marché qui reste stratégique

L’Allemagne reste donc un marché stratégique pour SocGen, et en particulier Francfort où la banque française emploie par ailleurs près de 350 employés issus de l’acquisition de la division Equity Markets & Commodities (EMC), les activités de marchés de Commerzbank.

Surtout, SocGen n’est pas la seule banque d’investissement pour qui le marché allemand est stratégique. En mai dernier, le groupe bancaire franco-allemand ODDO BHF a ainsi nommé le français Christophe Tadié comme responsable de sa banque de financement et d'investissement à Francfort. Ou bien Goldman Sachs qui recrute à Francfort pour sa nouvelle division M&A mid cap.

Vous avez un scoop, une anecdote, un conseil ou bien un commentaire que vous aimeriez partager ? Contact : tiochem@efinancialcareers.com

A lire aussi…

Close
Loading...