Les vraies raisons qui vous poussent à chercher un nouveau job en banque

eFC logo
Les vraies raisons qui vous poussent à chercher un nouveau job en banque

Si vous postulez pour un nouveau job en banque ou services financiers, il y a de fortes chances pour votre salaire actuel ne soit pas satisfaisant ou que vous ayez fait les frais d’un licenciement. Ou alors vous vous ennuyez, vous n’en pouvez plus de votre boss, ou vous avez l’impression de crouler sous le travail.

C’est ce qui ressort de notre enquête sur les raisons motivant la recherche d’un nouveau poste dans les services financiers. Près d’un millier de personnes dans le monde y ont répondu, avec la répartition suivante : 25% ont indiqué chercher un nouveau job parce qu’elles s’ennuyaient dans leur poste actuel ; 25% ont invoqué des questions de salaire ; et les autres ont avancé des motivations très diverses.

Un trader macro dans une banque américaine du top tier à Londres a mentionné par exemple qu’il ne supportait plus sa direction : « je n’en peux plus de cette foutue bureaucratie et de la médiocrité des dirigeants » dit-il. « La seule chose qui les intéresse, c’est le management ascendant, il n’en ont rien à faire du bien-être de leurs employés. Les marchés n’ont plus rien de l’endroit idéal. »

Un autre, trader buy-side, a déclaré « en avoir tout simplement assez de l’investissement systématique », ajoutant que changer de plateforme constituait un réel challenge en raison de l’évolution de la technologie. Une professionnelle des opérations a concédé ne pas aimer la nature de son job. On note également parmi les autres réponses le rejet des manœuvres politiques, le manque de développement personnel, et les caractères difficiles.

L’une des récriminations les plus intéressantes dans le style ‘mauvais chef’ est venue d’un trader new-yorkais, placé sous la responsabilité d’un nouveau supérieur au caractère réputé difficile, mais qui s’est révélé tout simplement insupportable. « Mon boss se prend pour le nombril du monde », dit-il. « J’étais prévenu, mais je n’aurais jamais imaginé que ce puisse être aussi terrible. »

Dans l’ensemble, les participants s’en sont aussi pris à « l’horrible technologie » et à « un secteur très vieille école, pas vraiment en prise avec la science des données. » Les rôles traditionnels semblent s’étioler : « mon domaine actuel est à l’agonie/mort », a confié l’un d’entre eux. « Ils sont passés à autre chose, avec de nouvelles thématiques, de nouveaux deals. »

Quelqu’un d’autre enfin a tout simplement dit vouloir changer de job parce que « c’est la misère. »

Have a confidential story, tip, or comment you’d like to share? Contact: sbutcher@efinancialcareers.com in the first instance. Whatsapp/Signal/Telegram also available. Bear with us if you leave a comment at the bottom of this article: all our comments are moderated by human beings. Sometimes these humans might be asleep, or away from their desks, so it may take a while for your comment to appear. Eventually it will – unless it’s offensive or libelous (in which case it won’t.)

A lire aussi…

Close
Loading...
Loading...