Embauches chez Jefferies à Paris et suppressions de postes chez Houlihan Lokey à Francfort

eFC logo
Embauches chez Jefferies à Paris et suppressions de postes chez Houlihan Lokey à Francfort

Avec toujours le Brexit en ligne de mire, les banques de plus petite taille aussi remanient leurs équipes en Europe continentale.

Jefferies, la banque d’investissement indépendante qui vient d’accorder généreusement quatre jours de congé à ses employés partout dans le monde à l’occasion de Thanksgiving, donne quelques signes d’embauche à Paris. Elle vient de recruter Nicolas Lemetre, ancien Head of European Real Money Sales chez Citi à Paris, mais aussi des banquiers d’investissement juniors comme Gwendoline Machagne, transfuge de BNP Paribas, tout juste arrivée au grade d’associate.

Si Jefferies recrute à Paris, Houlihan Lokey licencie – et embauche – à Francfort.

D’après plusieurs sources, Houlihan, connue à la fois pour ses activités de M&A et de restructuration – a eu plusieurs départs. à Francfort au cours des derniers mois. Au nombre des départs, on compte ceux de Steffen Leckert, managing director venu de chez Lincoln International en janvier 2018, et Giuseppe Iozzolino, VP resté dix ans au sein de l’effectif.

Carsten Forderer, associate, est quant à lui parti de son propre chef. Il a rejoint le Wirtschaftsstabilisierungsfonds, le fonds de stabilisation de l’économie en Allemagne. Mis en place pour gérer les quelques 600 milliards d’euros d’aide gouvernementale débloqués dans le contexte de crise sanitaire, ce fonds spécial emploie également Bettina Vogel, ancienne directrice chez Lazard et Marco Minnerup, ex-MD de Houlihan.

Houlihan Lokey n’a pas souhaité commenter. Elle a recruté l’été dernier Andreas Dombret, un ancien membre du conseil d’administration de la Bundesbank en tant que senior advisor.

Les chasseurs de tête parisiens notent une reprise du recrutement en France. « Le marché du recrutement en M&A en France a été très soutenu au cours des derniers mois, les banques américaines, européennes, françaises et les boutiques faisant la chasse aux talents, » indique Stéphane Rambosson, CEO de Vici Advisory. « Le Brexit y contribue, mais c’est aussi le cas des nombreux deals en cours en France comme en Allemagne. »

Selon Claude Calmon, du cabinet Calmon Partners, les fonds de private equity et les boutiques recrutent très activement sur le marché français.

Crédit photo : Aurélien Lemasson-Théobald  sur Unsplash

Have a confidential story, tip, or comment you'd like to share? Contact:  sbutcher@efinancialcareers.com in the first instance. Whatsapp / Signal / Telegram also available. Bear with us if you leave a comment at the bottom of this article: all our comments are moderated by human beings. Sometimes these humans might be asleep, or away from their desks, so it may take a while for your comment to appear. Eventually it will - unless it's offensive or libelous (in which case it won't.) 

A lire aussi…

Secteurs les plus recherchés

Loading...

Recherche emploi

Rechercher articles

Close
Loading...