La vie de banquier : des nuits sans sommeil à travailler seul

eFC logo
La vie de banquier : des nuits sans sommeil à travailler seul

Dès qu’il est question de temps de travail extrême à Wall Street, il est de coutume dans la banque de citer Moelis & Co, la boutique M&A fondée par Ken Moelis, un vétéran du secteur. – En 2019, il déclarait que la volonté de travailler dur était la clé du succès. « J’ai toujours dit que les banquiers d’investissement qui réussissent sont les plus impliqués…Vous vous préoccupez vraiment du résultat ? Etes-vous toujours sur le pont à deux heures du matin à vous soucier des détails ? » ajoutait-il.

Ken Moelis faisait référence à la bonne approche pour devenir managing director dans son établissement, mais ce sont bien les juniors qui font les frais de l’éthique professionnelle de Moelis & Co.

Un associate de la boutique confie comment il tient le coup.

Amer Shaar a 27 ans et d’après les données enregistrées à la FINRA, il a rejoint Moelis & Co à New York en 2017. Il est aujourd’hui senior associate au sein de l’équipe Consumer & Retail, et a été retenu parmi les ’30 under 30’ par Litquidity Capital.

Amer Shaar est aussi DJ, comme le CEO de Goldman Sachs David Solomon. Mais à la différence de David Solomon (à notre connaissance du moins), il a participé deux fois à Burning Man. Dans une interview accordée l’an dernier au site Trendland, il partageait son expérience et la façon dont la musique l’aide à rester lui-même tout en travaillant en banque d’investissement.

Amar Shaar racontait s’être lancé comme DJ après « les semaines les plus difficiles de sa carrière » Passant un jour devant un magasin de musique, il a « acheté sur une impulsion soudaine un équipement complet et des enceintes, avant de vivre l’année suivante dans l’obsession d’apprendre le plus possible. »

Pourtant, travailler chez Moelis & Co. ne laisse guère de temps libre. « Quand j’ai commencé dans la banque d’investissement, ma durée de travail hebdomadaire m’a vite remis les pieds sur terre – je me retrouvais régulièrement à travailler seul jusqu’aux premières heures du jour, sans dormir, et la musique est bien la seule chose qui m’a permis de tenir, » racontait-t-il. « J’ai dû écouter 16 à 20 heures de musique par jour. »

Amer Shaar mixe avec son ami d’enfance Hassan Dayekh, ancien trader crédit en marchés émergents chez Citi, qui exerce aujourd’hui dans un établissement de capital-risque à San Francisco. Leur duo est connu sous le nom de Old City. En dépit de leurs obligations professionnelles, ils ont tourné l’an dernier en Amérique du Nord et en Europe, pour se produire à Tulum, Mexico, Ibiza, Pantelleria, en Sicile et à Lisbonne. Tous deux sont sans doute désormais chez eux en télétravail.

Photo by Todd Diemer on Unsplash

Have a confidential story, tip, or comment you’d like to share? Contact: sbutcher@efinancialcareers.com in the first instance. Whatsapp/Signal/Telegram also available.

Bear with us if you leave a comment at the bottom of this article: all our comments are moderated by human beings. Sometimes these humans might be asleep, or away from their desks, so it may take a while for your comment to appear. Eventually it will – unless it’s offensive or libelous (in which case it won’t.)

A lire aussi…

Close
Loading...
Loading...