Deux trentenaires ex-traders de Credit Suisse devenus crypto-milliardaires

eFC logo
Deux trentenaires ex-traders de Credit Suisse devenus crypto-milliardaires

Dans l’univers des investissements crypto, certaines histoires peuvent paraître un peu trop belles pour être vraies. En creusant un peu pourtant, il s’avère qu’elles sont encore plus surprenantes qu’on aurait pu le croire à l’origine. C’est exactement le cas de Kyle Davies et Su Zhu chez Three Arrows Capital. Aux dernières nouvelles, les deux « anciens traders de Credit Suisse » qui se sont connus au lycée ont monté un hedge fund détenant aujourd’hui plusieurs milliards de dollars de cryptoactifs ; à la nuance près que plane une forte suspicion (qu’aucun des deux ne confirme ou n’infirme) selon laquelle une part très significative des actifs gérés par le fonds serait en fait une partie de leur fortune personnelle.

Si vous n’avez pas vu les photos où ils paraissent vraiment très jeunes, vous pourriez penser qu’il s’agit là d’un conte de fées comme il en arrive dans la banque, telle l’histoire de Mike Novogratz – vétéran expérimenté des marchés qui a su identifier une opportunité pour construire sa fortune. En réalité, c’est bien plus étrange. D’après leurs profils LinkedIn respectifs, seul Kyle Davies a vraiment été « trader chez Credit Suisse » pendant un peu moins de trois ans, entre 2009 et 2012. Su Zhu, pour sa part, a passé deux ans chez Flow Traders, spécialistes ETF, et neuf mois chez Deutsche Bank (d’après son compte Twitter, il a été stagiaire chez Credit Suisse à Tokyo en 2007 – il aurait donc bien pu y travailler aussi, mais peu de temps). Sachant que tous deux sont aujourd’hui âgés de 34 ans, ils auraient eu 21 ans en 2008, ce qui laisse peu de temps pour avoir occupé de nombreux postes avant ceux cités précédemment.

En d’autres termes, les deux dirigeants de Three Arrows sont passés par un programme d’analyst et ont ensuite quitté la banque d’investissement ; ils ont bien exercés sur des trade desks mais il semble peu probable qu’ils aient pu se voir octroyer de larges limites de risque. D’un autre côté, le hedge fund qu’ils ont créé en 2012 (à l’âge de 25 ans) bénéficie d’une visibilité conséquente sur internet : témoin sa description en 2014 comme un spécialiste des marchés émergents, employant alors 24 personnes. Maintenir un fonds de cette taille pendant près de dix ans constitue clairement une réussite, et opérer un tel changement d’orientation bien plus encore.

Il n’échappera pas à qui a la chance d’avoir un œil de lynx que le fameux « lycée » où les fondateurs de Three Arrows se sont connus n’est autre que la Phillips Academy, un internat des plus élitistes aux Etats-Unis. De quoi en déduire que l’un ou l’autre, voire les deux, sont issus de familles très fortunées, même s’il est impossible de l’affirmer avec certitude tant leurs deux noms sont courants. Si tel est bien le cas, voilà qui rendrait l’histoire un peu plus compréhensible et pourrait laisser présumer que l’investisseur principal était en fait la famille ; sans cela, difficile de comprendre comment deux jeunes de 25 ans, avec seulement quelques années d’expérience en sell-side, ont pu monter un fonds suffisamment solide pour couvrir ses coûts d’exploitation à une telle échelle.

Kyle Davies et Su Zhu ont apparemment « résisté à l’envie de parler de leur fortune et recommandé sur les réseaux sociaux aux crypto-milliardaires d’en faire autant », mais sont ravis d’apparaître dans des podcasts, interviews et autres conférences pour parler de leurs opérations et actifs favoris. Quelle qu’ait pu être leur fortune, elle a probablement accusé le coup en début de semaine dernière, mais il y a fort à parier qu’ils s’en sortent beaucoup mieux que leurs collègues stagiaires chez Credit Suisse en 2007. Comme le fait fort justement remarquer Su Zhu, s’il avait pris des stock-options de CS à 70$, leur rendement aurait été inférieur à celui du Bitcoin.

Have a confidential story, tip, or comment you’d like to share? Contact: sbutcher@efinancialcareers.com in the first instance. Whatsapp/Signal/Telegram also available. Bear with us if you leave a comment at the bottom of this article: all our comments are moderated by human beings. Sometimes these humans might be asleep, or away from their desks, so it may take a while for your comment to appear. Eventually it will – unless it’s offensive or libelous (in which case it won’t.)

A lire aussi…

Secteurs les plus recherchés

Loading...

Recherche emploi

Rechercher articles

Close
Loading...
Loading...