Les salaires déplorables chez McKinsey & Co. et les Big Four

eFC logo
Les salaires déplorables chez McKinsey & Co. et les Big Four

Il a longtemps été d’usage, pour qui avait fait le tour de son poste en banque, de rejoindre l’un des cabinets de conseil en stratégie des Big Three ou d’audit et de conseil des Big Four. C’est toujours possible, mais suite aux augmentations de salaires en cascade des banques, il vous faudra, si vous choisissez cette option, accepter une réduction substantielle de votre rémunération.

Le fossé qui s’est creusé entre les salaires en banque et en consulting se reflète dans le dernier rapport de rémunération dans le conseil publié par Management Consulted. Même si les cabinets de conseil ont augmenté à la fois salaires et bonus l’an dernier, ils n’ont pas réussi à suivre le rythme des banques.

Les tableaux ci-dessous font ressortir le différentiel sur la base des chiffres de Management Consulted pour la rémunération dans le conseil et des informations disponibles sur les salaires et bonus payés cette année par les banques les plus généreuses. Toutes ne versent pas de tels montants – il s’agit ici des rémunérations les plus élevées en banque, où Goldman Sachs et Perella Weinberg tiennent le haut du pavé. Reste que le fossé entre les cabinets et les banques qui payent le mieux est abyssal.

Dans la première année qui suit leur diplôme, il semble que les juniors chez Goldman Sachs puissent maintenant gagner jusqu’à 50k $ - soit près de 45k € - de plus que les juniors de McKinsey & Co. Trois ans plus tard, le différentiel entre les salaires les plus élevés dans les cabinets de conseil et les banques atteint 100k $ / près de 90k €. Comme nous l’avons évoqué récemment, Perella Weinberg Partners rémunère maintenant certains associates de première année plus de 330k $ / 296k € (salaires et bonus compris). Pourtant, d’après Management Consulted, les associates de McKinsey sont ‘tout juste’ à 220k $ / un peu moins de 200k € sur la même base.

Ce n’est pas la première fois que nous soulignons le fossé grandissant entre les rémunérations des consultants et celles des banquiers. Comme nous le faisions remarquer en octobre dernier, les données de salaire pour les détenteurs de visas H1B aux États-Unis laissaient supposer que les partners de McKinsey & Co affichaient un niveau de salaire égal à celui des vice presidents dans les banques. Il avait été indiqué à l’époque que le potentiel de bonus serait différent, mais pas nécessairement autant qu’on pourrait le penser. – Lors de la dernière distribution de bonus, les VP chez Goldman Sachs gagnaient apparemment 1 million de dollars, soit 900k €. D’après Management Consulted, les partners des cabinets de conseil gagnent maintenant au plus 1,2 million de dollars / 1 million d’euros.

Conséquence de ce différentiel : l’une des options de sortie longtemps privilégiée par ceux qui souhaitaient quitter la banque d’investissement s’avère aujourd’hui bien moins alléchante que par le passé. « Restez dans la banque jusqu’à la fin de vos jours, » suggère un analyst sur Wall Street Oasis. « Les salaires sont trop top. »

Cliquez sur ce lien pour télécharger notre enquête complète sur les salaires et bonus.

 

 

Have a confidential story, tip, or comment you’d like to share? Contact: sbutcher@efinancialcareers.com in the first instance. Whatsapp/Signal/Telegram also available (Telegram: @SarahButcher)

Bear with us if you leave a comment at the bottom of this article: all our comments are moderated by human beings. Sometimes these humans might be asleep, or away from their desks, so it may take a while for your comment to appear. Eventually it will – unless it’s offensive or libelous (in which case it won’t.)

A lire aussi…

Secteurs les plus recherchés

Loading...

Recherche emploi

Rechercher articles

Close