Espace Recruteurs
Ce qu'il faut pour faire le Big Four.

La compétence secrète des partners chez les Big Four

Une thèse de doctorat publiée en octobre par Michael Kinnen pour l’Université George Fox, dans l’Oregon, propose une lecture inédite de l’état d’esprit et du parcours des cadres dirigeants des cabinets de conseil qui composent les Big 4 – à savoir les partners et MD tels que définis par son auteur.

Michael Kinnen est professeur assistant à la Concordia University d’Irvine, en Californie, et managing director de MindStorm Group, un cabinet de conseil en management. Ses recherches laissent supposer que pour grimper au sommet des Big Four, la seule performance ne suffit pas.

« Il faut un certain niveau d’endurance pour supporter beaucoup de choses en expertise comptable, » raconte un partner. « L’expertise comptable n’est pas une carrière qui convient à tout le monde. »

Au-delà des temps de travail très lourds, il insiste sur le fait que la réussite « exige parfois beaucoup de sacrifices. Il faut une grande force mentale pour naviguer entre stress élevé et situations très complexes, à des fréquences relativement rapprochées. »

La capacité à rester sans broncher et faire son travail est secondaire. « Je ne me considère pas comme particulièrement brillant ; je pense que c’est plus une question de volonté, celle de s’atteler aux défis et de s’y tenir jusqu’à l’arrivée de la réussite, » ajoute-t-il.

« Je pense que la patience est l’un des éléments essentiels, » opine un MD interrogé dans le cadre de la thèse. « On veut s’épanouir pour quelque chose à terme, mais il faut aussi savoir être patient et se contenter de ce que l’on a. »

Il faut une quinzaine d’années pour devenir partner chez les Big 4, même si ce n’est pas gravé dans le marbre, et certaines personnes n’y parviendront jamais.

Pour réussir, il faut aussi tisser des liens avec les collègues. Il faut se faire des amis, ajoute le MD. Il faut avoir des gens « à qui parler quand les temps sont durs. »

Quoi qu’il en soit, c’est bien la patience qui change la donne. « Je ne me considère pas comme quelqu’un de brillant. La question n’est pas de savoir à quel point on a le sens des affaires. Il s’agit plutôt d’avoir ces quelques qualités – la discipline, la détermination, l’endurance, et le sang-froid, qui pour moi font la différence, » ajoute le partner anonyme.

Cliquez ici pour créer votre compte eFinancialCareers et permettre aux recruteurs de vous trouver pour vous proposer les meilleurs postes en technologie et finance.

 

Have a confidential story, tip, or comment you’d like to share? Contact: Zeno.Toulon@efinancialcareers.com in the first instance.

Bear with us if you leave a comment at the bottom of this article: all our comments are moderated by human beings. Sometimes these humans might be asleep, or away from their desks, so it may take a while for your comment to appear. Eventually it will – unless it’s offensive or libelous (in which case it won’t.)

author-card-avatar
AUTEURZeno Toulon
Annuler

Postulez dès maintenant

Trouvez des milliers d'opportunités emploi en vous inscrivant sur eFinancialCareers dès aujourd'hui.

Donnez un nouvel élan à votre carrière

Trouvez des milliers d'opportunités emploi en vous inscrivant sur eFinancialCareers dès aujourd'hui.
Les dernières offres d'emploi
Nexeo Groupe
Consultant.e MOA Front
Nexeo Groupe
Paris, France
Goodman Masson
Auditeur Interne H/F
Goodman Masson
Paris, France
Natixis
NPNA officer (H/F)
Natixis
Paris, France
Fed Finance Banque de Marché
Gestionnaire agence et moyens de paiement F/H
Fed Finance Banque de Marché
Paris, France