Trouvez votre emploi idéal
Espace Recruteurs

Un bon moyen de prendre du bon temps pour les jeunes banquiers français sans emploi

Alors que les banquiers juniors sans emploi à Londres et New York galèrent en termes de finances et de santé mentale, leurs homologues en France sont plutôt bien lotis. Non seulement le risque de licenciement est beaucoup plus limité, mais dans le pire des cas, ils bénéficient de la générosité du système français.

« Si on licencie des jeunes ici, ils prennent le temps de voyager, » déclare un director d’une banque américaine à Paris. « La banque leur verse une grosse somme et ils ont de très bonnes indemnités chômage. Ce peut être une bonne occasion de décompresser. »

Nous avons déjà abordé la question des généreuses allocations chômage dont bénéficient les banquiers en France. Si les gouvernements ont depuis fait évoluer la loi en réduisant la durée d’indemnisation pour tenter de maîtriser les dépenses, les montants restent anormalement élevés vus de l’étranger – le plafond étant fixé à 274,80 € brut par jour. Plutôt pas mal pour quelqu’un parti buller sur une plage de Thaïlande, même dans le respect des règles d’absence édictées par Pôle Emploi.

Pour comparaison, les allocations chômage au Royaume-Uni consistent en un forfait de 84 £ par semaine (un peu moins de 100 €) ; à New York, elles se situent à peu près entre 100 et 500 $ (90 à 450 €), là aussi par semaine.

La perspective d’être grassement payé à ne rien faire (toujours dans le respect des règles de Pôle Emploi) constitue un filet de sécurité non négligeable pour les banquiers en France, qui ne semblent pas, pour la plupart, très préoccupés par une potentielle perte d’emploi. « C’est difficile de licencier ici, » explique un associate d’une banque américaine, « donc en général, il y a négociation. » D’autres options existent pour éviter le licenciement, comme les départs volontaires – pour lesquels les banques peuvent proposer de grosses indemnités, comme a pu le faire SocGen - ou les ruptures conventionnelles, qui ouvrent les mêmes droits que les licenciements économiques.

Les jeunes banquiers ne sont pas les seuls en France à bénéficier des largesses de l’état. Les banquiers cadres sont encore mieux lotis. « Quand on est licencié en France, on peut avoir jusqu’à un an de salaire payé par la banque, puis l’État prend le relais à la fin de la période de carence, » raconte un banquier senior français. « D’après ce que je comprends, si je suis licencié, je recevrai 70% de mon salaire (plafonné) en allocations chômage la première année, puis 30% les deux années suivantes. »

Cliquez ici pour créer votre profil eFinancialCareers. Soyez visible auprès des recruteurs qui cherchent à pourvoir des postes de premier plan en technologie et finance.

Have a confidential story, tip, or comment you’d like to share? Contact: +44 7537 182250 (SMS, Whatsapp or voicemail). Telegram: @SarahButcher. Click here to fill in our anonymous form, or email editortips@efinancialcareers.com. Signal also available  

Bear with us if you leave a comment at the bottom of this article: all our comments are moderated by human beings. Sometimes these humans might be asleep, or away from their desks, so it may take a while for your comment to appear. Eventually it will – unless it’s offensive or libelous (in which case it won’t.)

Photo by Trend on Unsplash

author-card-avatar
AUTEURSarah Butcher Editrice Monde

Abonnement newsletter

Recevez les derniers conseils carrière et toute l'actu emploi finance directement dans votre boîte mail

Donnez un nouvel élan à votre carrière

Trouvez des milliers d'opportunités emploi en vous inscrivant sur eFinancialCareers dès aujourd'hui.
À lire aussi
Offres recommandées
Deutsche Bank
Investment Manager, Private Equity
Deutsche Bank
London, United Kingdom
Elevate Partners
Principal - Infrastructure Equity
Elevate Partners
Zurich, Switzerland
Abu Dhabi Global Market (ADGM)
General Manager - FinTech (SME Financing)
Abu Dhabi Global Market (ADGM)
Abu Dhabi, United Arab Emirates
Investment Manager / Associate - Private Equity
C C Consortium Management Limited
London, United Kingdom
William Blake Group
Asset Raiser, Wealth Channel
William Blake Group
Zurich, Switzerland

Abonnement newsletter

Recevez les derniers conseils carrière et toute l'actu emploi finance directement dans votre boîte mail