Trouvez votre emploi idéal
Espace Recruteurs

« Mon transfert à Paris pour mon poste en banque a détruit mon mariage »

Quand on a demandé à Simon Reid (le nom a été modifié) de quitter Londres pour Paris au sein de la banque américaine pour laquelle il travaillait en 2020, il ne voulait pas bouger. Il était heureux à Londres avec son épouse et ses enfants, mais la banque a insisté. Simon Reid n’a eu d’autre choix que de s’exécuter. Il a déménagé avec femme et enfants, et dans les deux ans qui ont suivi, son mariage s’est effondré. Il est maintenant de retour à Londres, divorcé.

« Ça a détruit mon mariage, » confie Simon Reid sous couvert d’anonymat. « Ils m’ont mis un pistolet sur la tempe, on est tous partis, et ça a été un cauchemar pour ma vie perso. »

Il raconte que le déménagement à Paris a fait peser sur son couple une pression insupportable. « C’était un immense défi. Je travaillais 14 heures par jour et mon épouse – qui ne parlait pas français – se trouvait seule à la maison, essayant d’organiser tout le reste ; la ligne de téléphone, les rendez-vous de médecins, l’école et la vie sociale des enfants. Elle n’avait personne pour la soutenir ; les enfants avaient quitté leurs amis. Pour eux, c’était un énorme changement. »

Il n’est pas le seul émigré du secteur bancaire à Paris à connaître des problèmes. Un MD a été contraint de retourner au Royaume-Uni suite aux problèmes de santé mentale de ses enfants. D’autres couples ont été soumis à rude épreuve quand souvent, seuls les banquiers partaient à Paris en laissant femme et enfants à Londres. »

« Partir à Paris quand on est célibataire de moins de trente ans, c’est une aventure, mais quand on a la trentaine ou la quarantaine, et une famille qui ne parle pas français, c’est un cauchemar, » explique Simon Reid. « Dans les banques, les gens parlent anglais, mais en dehors, personne ne veut vous parler en anglais. »

Les transferts forcés à Paris sont moins fréquents aujourd’hui, mais ils n’appartiennent pas forcément au passé pour autant. Le Président du conseil de surveillance prudentielle de la Banque centrale européenne (BCE) a déclaré le 11 septembre que la taille requise des desks dans les hubs européens des banques était finalisée, et que les chiffres avaient été communiqués aux banques concernées. Si certaines ont déjà les effectifs suffisants à Paris et Francfort, toutes ne sont pas encore dans ce cas.

Selon Simon Reid, les grandes banques tentent de plus en plus de recruter des Français sur place plutôt que de « forcer la main » aux gens pour les faire quitter Londres et rejoindre Paris. « La direction de la banque où je travaillais a été confiée à des Français, et les traders français expérimentés des banques américaines vont maintenant être chassés par les toutes autres, » dit-il. C’est un problème en soi – un MD britannique d’une autre banque américaine indique qu’il est difficile de pourvoir les postes dans la capitale.

Les traders français qui quittent Londres pour retourner à Paris font montre de plus d’enthousiasme. « Les gens sont ravis ici, » raconte l’un d’entre eux. « C’est une vraie ville, avec une meilleure qualité de vie et un régime fiscal favorable aux expats. »

Un autre trader venu de Londres à Paris, lui aussi pour le compte d’une banque américaine, et qui a décidé de rester, raconte que les traders français ont maintenant pris le contrôle de sa banque et que la plupart des expats sont repartis à Londres.

Pour lui, le vrai problème pour les expats britanniques dans la capitale n’est autre que…l’infidélité. « Avoir une liaison extra-conjugale fait partie intégrante de la culture française, et c’est une marque de statut social, » dit-il. « Tout le monde le fait à Paris, surtout quand les femmes et les enfants sont encore de l’autre côté de la Manche. »

Cliquez ici pour créer votre profil eFinancialCareers. Soyez visible auprès des recruteurs qui cherchent à pourvoir des postes de premier plan en technologie et finance.

Have a confidential story, tip, or comment you’d like to share? Contact: +44 7537 182250 (SMS, Whatsapp or voicemail). Telegram: @SarahButcher. Click here to fill in our anonymous form, or email editortips@efinancialcareers.com. Signal also available.

Bear with us if you leave a comment at the bottom of this article: all our comments are moderated by human beings. Sometimes these humans might be asleep, or away from their desks, so it may take a while for your comment to appear. Eventually it will – unless it’s offensive or libelous (in which case it won’t.)

author-card-avatar
AUTEURSarah Butcher Editrice Monde

Abonnement newsletter

Recevez les derniers conseils carrière et toute l'actu emploi finance directement dans votre boîte mail

Donnez un nouvel élan à votre carrière

Trouvez des milliers d'opportunités emploi en vous inscrivant sur eFinancialCareers dès aujourd'hui.
Les dernières offres d'emploi
Fed Finance Banque de Marché
Compliance Analyst (BFI)
Fed Finance Banque de Marché
Paris, France
Fed Finance Banque de Marché
Gestionnaire Back-office trésorerie
Fed Finance Banque de Marché
Montigny-le-Bretonneux, France
BK Consulting
Chef de projet IT (F/H)
BK Consulting
Lille, France
BK Consulting
Chef de projet IT (F/H)
BK Consulting
Paris, France
Primonial Holding
CASH MANAGER H/F
Primonial Holding
Paris, France

Abonnement newsletter

Recevez les derniers conseils carrière et toute l'actu emploi finance directement dans votre boîte mail