Trouvez votre emploi idéal
Espace Recruteurs

Le conseil d’un ex-Morgan Stanley pour changer de carrière sans dépenser une fortune

Si vous avez perdu votre poste en banque et que vous avez envie de partir dans un autre secteur, vous pourriez être tenté de reprendre des études pour décrocher un MBA. Pourtant, une telle entreprise appelle une certaine prudence à double titre : a) un MBA coûte une fortune et b) certaines personnes ayant dépensé 200k $ pour de super MBA se plaignent depuis un moment auprès du Wall Street Journal d’être toujours sans emploi plusieurs mois après obtention de leur diplôme.

Si vous êtes dans ce cas, vous avez aussi l’option d’investir dans un livre à 8,43 €*, écrit par Andrew Osayemi, ancien recruteur chez Morgan Stanley et ex-trader chez RBS, passé par plusieurs reconversions professionnelles depuis la perte inattendue de son poste chez RBS il y a plus de dix ans.

Andrew Osayemi détaille dans cet ouvrage comment il a réussi à se réorienter deux fois sans jeter d’argent par les fenêtres pour se payer un MBA ou un master. « J’ai changé de carrière en passant de trader dans une banque à créateur/producteur de shows télévisés dont le programme-phare a été diffusé pendant trois saisons sur Netflix. J’ai ensuite changé à nouveau de carrière pour passer au recrutement, et plus récemment, au développement commercial/vente en technologie, le tout sans passer par la case Masters ou MBA, » explique-t-il à ses lecteurs.

Comment donc ? À la fois en acceptant une grosse baisse de revenus (lui qui vivait d’abord dans un appartement chic à New York est retourné chez ses parents à Londres) et en se montrant créatif dans son approche des choses.

Au lieu de dépenser 200k $ pour faire de nouvelles rencontres et obtenir un titre dans une grande école de commerce, Andrew Osayemi a organisé des soirées. Il conseille à ses lecteurs d’en faire autant. Il confie avoir rencontré des créatifs à New York en organisant des soirées dans son appartement, et à son retour au Royaume-Uni, il a monté à Londres une boîte de nuit pour les professionnels. « Comme c’était moi qui recevais, ils ressentaient tous une forme de gratitude à mon égard, » raconte-t-il. « Ça m’a permis de construire un solide relationnel. Ils avaient l’impression que j’étais un peu d’eux-mêmes, que je faisais partie de leurs intimes. Et à leur tour, ils m’invitaient à leurs soirées et me présentaient comme si j’étais un ami proche. »

Mais que faire si vous n’avez pas la moindre idée de ce que vous voulez (ou de qui inviter à vos soirées) ? Vous pourriez payer très cher les services d’un coach en carrière. Ou simplement partir en vacances seul, quelque part où vous posez et réfléchir non-stop à la vie et à ce que vous en attendez.

Andrew Osayemi a choisi la seconde option, et pour lui l’endroit idéal pour réfléchir s’est trouvé être Eastbourne, une vieille station balnéaire anglaise prisée des retraités. « Je savais qu’il ne s’y passerait rien de passionnant. C’était à deux heures de route de là où j’habitais à Londres. Le trajet lui-même était apaisant. Il n’y avait que moi, seul, et je n’étais jamais vraiment parti seul en vacances, » confie-t-il. « J’ai trouvé un adorable petit hôtel avec vue sur la mer. Je me rappelle être sorti de l’hôtel et avoir ressenti le poids du monde tomber de mes épaules. »

 

Il a alors loué un transat pour s’asseoir sur la plage. Il a ouvert un carnet et y a noté ses objectifs, ses aspirations et ce qu’il était heureux d’avoir. Trois jours plus tard, il est rentré chez lui. « C’étaient les vacances/la retraite les plus productives de ma vie, » dit-il. « J’en suis rentré avec une liste de choses à faire pour concrétiser mon changement de carrière et des dates-butoirs pour me responsabiliser. »

Lors de sa première reconversion professionnelle, Andrew Osanyemi a monté une société de production télévisuelle et réalisé une série couronnée de succès pour Netflix. La deuxième fois (cinq ans plus tard), il est entré dans le recrutement, une évolution facilitée par quelqu’un qu’il avait rencontré lors d’un mariage et qui travaillait déjà dans le recrutement : « ça a été l’une des conversations d’une heure les plus utiles de ma vie, » raconte-t-il.

Il a ensuite décroché un poste chez Rare Recruitment, une organisation caritative qui aide les étudiants issus de la diversité à évoluer professionnellement. Il avoue avoir dû ravaler sa fierté dans les premiers temps. Il n’était plus son propre patron, et il était bien moins payé qu’avant. Mais plutôt que de ressasser la perte de son statut, il explique avoir ignoré son salaire à la baisse et y être allé dans un état d’esprit de « fais mieux que ce qu’ils attendent de toi, rends-toi précieux et ils feront tout ce qu’ils pourront pour te garder. »

En quelques mois, il était promu senior manager et avait été augmenté : « je ne me suis pas laissé plomber par le petit salaire et le titre. » Andrew Osanyemi a poursuivi son chemin dans le recrutement chez Morgan Stanley, puis chez Citi. Il travaille aujourd’hui pour le cabinet de formation et d’évaluation AmplifyME, où il est responsable des partenariats avec les entreprises.

*The DIY Career Switch: 35 Ways To Change Careers Without a Masters or MBA

Have a confidential story, tip, or comment you’d like to share? Contact: sbutcher@efinancialcareers.com in the first instance. Whatsapp/Signal/Telegram also available (Telegram: @SarahButcher)

Bear with us if you leave a comment at the bottom of this article: all our comments are moderated by human beings. Sometimes these humans might be asleep, or away from their desks, so it may take a while for your comment to appear. Eventually it will – unless it’s offensive or libelous (in which case it won’t.)

author-card-avatar
AUTEURAlex McMurray

Abonnement newsletter

Recevez les derniers conseils carrière et toute l'actu emploi finance directement dans votre boîte mail

Donnez un nouvel élan à votre carrière

Trouvez des milliers d'opportunités emploi en vous inscrivant sur eFinancialCareers dès aujourd'hui.
À lire aussi
Offres recommandées
Rivage Investment SAS
Risk Manager Gestion d’actifs (fonds de dette)
Rivage Investment SAS
Paris, France
La Financiere Responsable
Analyste-gérant junior (H/F)
La Financiere Responsable
Paris, France
Brodard Executive Search
Gestionnaire de Fortune Senior
Brodard Executive Search
Geneva, Switzerland

Abonnement newsletter

Recevez les derniers conseils carrière et toute l'actu emploi finance directement dans votre boîte mail