Trouvez votre emploi idéal
Espace Recruteurs

« Les banques regorgent de quinquas psychopathes, prédateurs de jeunes femmes de moins de 30 ans »

Ainsi une banquière vient de perdre son job à cause d’une liaison avec un collègue junior ? C’est le genre de révélation salace qui attire l’attention, mais les banquiers ont des liaisons avec des femmes juniors en permanence. Et les banquiers et traders ne perdent quasiment jamais leur poste. Ce sont les jeunes femmes qui sont poussées vers la sortie.

Je suis l’une d’entre elles. J’ai entretenu une relation avec un homme plus senior dans la banque américaine pour laquelle je travaillais à Londres. Au bout du compte, c’est moi qui ai dû partir et pas lui !

C’est une chose que les jeunes femmes doivent savoir. J’avais 23 ans quand j’ai débuté ma carrière dans les services financiers, et je travaillais en salle des marchés. Les hommes étaient des requins. Ils regardaient chaque jeune femme comme s’ils n’avaient jamais vu une fille de leur vie. C’est terrifiant. C’étaient des quinquas, et quand les jeunes femmes traversaient la salle, ils les déshabillaient du regard. Je me serais sentie moins gênée de traverser un bar plein d’ivrognes que je ne l’étais là-bas.

L’homme avec qui j’ai entretenu cette relation n’était pas tellement plus âgé que moi, mais il était plus senior professionnellement. Au départ, il était charmant et gentil, comme le sont souvent les psychopathes quand ils veulent quelque chose. À mesure que notre relation évoluait, il a commencé à me harceler et je me suis trouvée prise au piège.

Je suis allée voir les RH, comme le font la plupart des femmes en banque quand les choses commencent à mal tourner dans ce type de relation. Mais presque toujours, les hommes sont plus seniors et les banques veulent les garder. Les RH vous expliquent que le mec n’a rien fait de mal. Il n’y a pas vraiment d’enquête. En revanche, on vous conseille en général de trouver un job dans une autre équipe ou on vous offre trois mois de salaire en vous demandant de signer un accord de confidentialité. Les femmes partent, et les hommes sont blanchis.

Ces accords de confidentialité signifient que personne n’entend jamais parler des histoires des femmes. On pousse les femmes à les signer, et les hommes deviennent de fait des individus protégés, qui ne pourront jamais être accusés publiquement de leurs actes. Et comme par hasard, ça ne s’est pas passé comme ça pour Nadine Ahn chez RBC, même si la cause invoquée est le non-respect de la déontologie de la banque. Mais forcément, Nadine est une femme qui a abusé de son pouvoir…

Amber Carney est un pseudonyme

Have a confidential story, tip, or comment you’d like to share? Contact: +44 7537 182250 (SMS, Whatsapp or voicemail). Telegram: @SarahButcher. Click here to fill in our anonymous form, or email editortips@efinancialcareers.com. Signal also available.

Bear with us if you leave a comment at the bottom of this article: all our comments are moderated by human beings. Sometimes these humans might be asleep, or away from their desks, so it may take a while for your comment to appear. Eventually it will – unless it’s offensive or libelous (in which case it won’t.)

author-card-avatar
AUTEURAmber Carney

Abonnement newsletter

Recevez les derniers conseils carrière et toute l'actu emploi finance directement dans votre boîte mail

Donnez un nouvel élan à votre carrière

Trouvez des milliers d'opportunités emploi en vous inscrivant sur eFinancialCareers dès aujourd'hui.
À lire aussi
Offres recommandées

Abonnement newsletter

Recevez les derniers conseils carrière et toute l'actu emploi finance directement dans votre boîte mail