Espace Recruteurs
Les banquiers du Credit Suisse disent que leur vie privée est envahie.

Indignation chez Credit Suisse face aux exigences de contrôle des messages WhatsApp

Il y a clairement quelques parallèles aujourd’hui entre le dernier mouvement d’humeur chez Credit Suisse (relativement insignifiant comparé aux autres) et la levée de boucliers chez JPMorgan en juin. – D’après le Financial Times, Credit Suisse aurait demandé à ses employés de laisser la banque accéder aux téléphones mobiles utilisés pour communiquer avec les clients et collègues, exigeant que les messages déjà envoyés ne soient pas effacés. En juin, JPMorgan avait demandé à ses collaborateurs de revoir un à un chaque message WhatsApp envoyé au cours des trois dernières années et de sauvegarder tous ceux en lien avec leur travail.

Il est possible que les régulateurs soient à l’origine de ce nouveau climat motivant les tentatives d’intrusion des employeurs. JPMorgan vient en effet d’être condamnée par la Securities and Exchange Commission et la Commodity Futures Trading Commission à une amende de 200 millions de dollars pour manquement à la surveillance des communications de ses employés, ce qui laisserait supposer que les banques soient contraintes de parcourir les anciens WhatsApp de leurs employés, qu’elles le veulent ou non.

Rejeter la faute sur le régulateur a pourtant peu de chance de calmer les esprits chez Credit Suisse. Plusieurs sources au sein de la banque s’indignent de voir qu’après les réductions de coûts il y a quelques années, qui ont contraint les collaborateurs à payer eux-mêmes leurs téléphones, Credit Suisse exige maintenant un accès à ces appareils personnels, « de façon à pouvoir s’immiscer comme bon lui semble dans notre vie privée. » Pour ne rien arranger, ce changement a été apparemment glissé discrètement dans le cadre d’une certification annuelle sur la communication électronique, que de nombreux employés ont signée sans lire les mentions en petits caractères et sur laquelle ils veulent maintenant revenir. Sans compter que d’aucuns laissent entendre que ces changements ne s’appliqueraient qu’à la banque d’investissement et que les gestionnaires de fortune de Credit Suisse ne seraient pas soumis à ces contrôles draconiens.

Selon le Financial Times, le nouveau contrat de communication stipule que Credit Suisse « peut » accéder à, contrôler ou vérifier tout téléphone entrant dans le champ du plan d’entreprise de la banque. Toute « communication logistique » comme l’organisation d’une réunion client pourra être jugée digne d’intérêt, et les messages liés à des questions concernant la banque ne doivent en aucun cas être effacés des téléphones personnels. La banque aura le droit d’accéder aux appareils personnels de ses employés, mais seulement dans une « finalité limitée » (quoique l’identification des messages à examiner nécessitera certainement d’en parcourir la totalité avec la plus grande attention).

Les employés de Credit Suisse qui ne l’ont pas déjà fait disposent encore d’une petite fenêtre pour signer le nouveau contrat. Il semble que bon nombre d’entre eux refuseront. « Nous utilisons nos téléphones personnels mais nous attendons qu’on respecte notre vie privée. C’est comme travailler dans un régime dictatorial, » proteste l’un d’entre eux. « S’ils veulent avoir accès à nos téléphones, ils n’ont qu’à nous en fournir un uniquement pour le travail, sinon, cela revient à vouloir le beurre et l’argent du beurre. »

Have a confidential story, tip, or comment you’d like to share? Contact: sbutcher@efinancialcareers.com in the first instance. Whatsapp/Signal/Telegram also available (Telegram: @SarahButcher)

Bear with us if you leave a comment at the bottom of this article: all our comments are moderated by human beings. Sometimes these humans might be asleep, or away from their desks, so it may take a while for your comment to appear. Eventually it will – unless it’s offensive or libelous (in which case it won’t.

author-card-avatar
AUTEURSarah Butcher Editrice Monde
Annuler

Postulez dès maintenant

Trouvez des milliers d'opportunités emploi en vous inscrivant sur eFinancialCareers dès aujourd'hui.

Donnez un nouvel élan à votre carrière

Trouvez des milliers d'opportunités emploi en vous inscrivant sur eFinancialCareers dès aujourd'hui.
Les dernières offres d'emploi
Fed Finance Banque de Marché
Sales F/H
Fed Finance Banque de Marché
Paris, France
Fed Finance Banque de Marché
Responsable M0 Collatéral et liquidité F/H.
Fed Finance Banque de Marché
Paris, France
Fed Finance Banque de Marché
Analyste financier confirmé Due Dilligence F/H
Fed Finance Banque de Marché
Paris, France
Fed Finance Banque de Marché
RCCI Private Equity F/H
Fed Finance Banque de Marché
Paris, France
Fed Finance Banque de Marché
Data Sales Solution Manager F/H
Fed Finance Banque de Marché
Paris, France