Qui est Jean Keller ?

eFC logo

Après cinq ans passés à la tête de 3A, la division fonds de fonds de la banque privée suisse Syz & Co, Jean Keller vient de donner sa démission pour rejoindre Argos Managers, une petite boutique de gestion d'actifs basée à Genève afin de l'aider à développer ses activités (Financial News). Mais qui se cache réellement derrière cette figure emblématique du secteur des hedge funds ?

1. Un homme issu d'une famille de banquiers

Chez les Keller, on est banquier de père en fils. Son père, Pierre Keller, était auparavant Managing Partner chez Lombard Odier, et son frère Hubert Keller a été coresponsable des marchés de capitaux actions chez Deutsche Bank avant de rejoindre la banque Lombard Odier en 2006 à la tête de la gestion d'actifs.

2. Un citoyen suisse au profil international

Jean Keller possède une licence en relations internationales de l'Université de Genève et un Master of Business Administration (MBA) de la Wharton School of Business de l'Université de Pennsylvanie, avec une spécialisation en finance.

3. Un spécialiste expérimenté de la gestion institutionnelle

Jean Keller a commencé sa carrière chez Baring Asset Management à Londres et à Hong Kong comme gérant et analyste en placement, où il a participé à la gestion de différents fonds de placement et institutionnels. Avant de rejoindre 3A en février 2005, il a assumé pendant 11 ans diverses responsabilités au sein du groupe Lombard Odier Darier Hentsch (LODH) à Genève, à New York et à Londres.

4. Un faiseur de résultats...

Pendant son mandat chez 3A, Jean Keller a permis à la société de se renforcer à l'international, notamment en Asie via l'acquisition de fonds à Hong Kong. Ses actifs sous gestion sont ainsi passés de 1,1 à 4,5 milliards de francs suisse, et ses effectifs ont été portés de 16 à plus de 40 personnes.

5. ... à la fois entrepreneur et conservateur

À l'occasion de son départ pour Argos, Jean Keller a déclaré : Je voulais faire quelque chose de plus entrepreneurial et revenir à mes racines qui sont dans la gestion d'actifs institutionnelle . Alliant le geste à la parole, il a pris une participation dans Argos et est aujourd'hui l'un des trois actionnaires à parts égales de la société. La meilleure gestion du risque par les hedge funds s'explique par le modèle adopté : le gérant engage une énorme part de sa fortune personnelle. Cette situation détermine ainsi une attitude plus conservatrice face aux risques , conclut-il.

Secteurs les plus recherchés

Loading...

Recherche emploi

Rechercher articles

Close
Loading...
Loading...