La vie d’un crypto trader de 20 ans avec 39 millions de dollars d’actifs sous gestion

eFC logo
La vie d’un crypto trader de 20 ans avec 39 millions de dollars d’actifs sous gestion

C’est un fait : en général, quiconque travaille en vente et trading se lève tôt. L’exemple le plus criant de trader en proie à des temps de sommeil infernaux est celui de Xavier Rolet, l’ex-trader de Goldman Sachs et ancien directeur de la Bourse de Londres, qui raconte avoir commencé ses journées à 4 h du matin, fini à 2 h le lendemain matin et travaillé 130 heures par semaine quand il était trader chez Goldman Sachs à New York.

Les déclarations de Xavier Rolet sonnent comme la chronique d’une mort prématurée. En ces temps plus éclairés, les traders se soucient plus leur santé. S’ils ont la chance d’être sur le bon fuseau horaire, ils pourront même s’accorder une grasse matinée.

Bloomberg s’est entretenu avec cinq traders, dont aucun n’a des horaires comparables à ceux de Xavier Rolet à l’époque, et dont les heures de réveil varient entre l’ancienne norme de 4 h du matin et un 10 h 15 un peu plus au goût du jour. Nul doute que le trader qui émerge à 10 h 15 trouve quelque avantage à être basé à Sydney en Australie. Autre particularité : il a tout juste 20 ans et près de 39 millions de dollars de crypto-actifs sous gestion. Il s’agit d’Oliver Chalk.

Pour réussir en crypto-trading, il est nécessaire de pouvoir associer un esprit rationnel à une technologie d’excellence, explique-t-il. « Pour moi, le trading consiste juste à pouvoir raisonner logiquement, au plus près des principes de base, et à être capable de faire le tri pour voir le vrai risque et les vraies transactions, » rappelle-t-il. Et « si vous avez la possibilité d’être LA structure dotée du meilleur logiciel dans un domaine spécifique du marché, alors vous pourrez assurer un bon rendement indépendamment de l’évolution du marché. »

Oliver Chalk consacre beaucoup de temps au « yield farming », qui consiste à prêter des cryptomonnaies via des plateformes comme Compound (laquelle a récemment distribué par erreur des millions de jetons gratuits) contre d’autres cryptomonnaies, avec l’espoir que leur valeur augmente. « C’est comme si une stratégie de hedge fund ouvrait tous ces comptes aux différentes banques, pour ensuite déplacer l’argent très rapidement entre eux, » raconte-t-il. Le yield farming exige beaucoup de vérifications et constitue une forme d’arbitrage. En dernier ressort, Oliver Chalk estime que les marchés crypto sont appelés à se complexifier et s’automatiser toujours plus : avec la prolifération des cryptomonnaies, l’humain ne pourra plus gérer. Il se concentre donc sur la création d’un logiciel qui permettra d’y parvenir.

Pour l’instant, il se lève toujours à 10 h 15, fait ses réunions avec les développeurs logiciels à 10 h 30, passe le reste de la journée à travailler et se couche à 2 h du matin. Moins de huit heures de sommeil par nuit est contreproductif : « pour une demi-heure de sommeil en moins, je perds une heure de productivité, » indique-t-il.

Sa vie semble plus enviable que celle de ce trader asiatique qui raconte commencer à 7 h du matin et terminer à 2 ou 3 heures le matin suivant (avec toutefois une longue pause déjeuner) parce qu’il suit ses clients américains tard dans sa journée de travail. Plus enviable aussi que celle de Xavier Rolet dans les années 1990, même si lui a survécu à cette décennie sans sommeil avant de passer apparemment à un mode de vie bien plus agréable depuis qu’il exploite, avec son épouse américaine, un domaine viticole dans une commune rurale au pied du Mont Ventoux.

Have a confidential story, tip, or comment you’d like to share?

Contact: sbutcher@efinancialcareers.com in the first instance. Whatsapp/Signal/Telegram also available (Telegram: @SarahButcher)

Bear with us if you leave a comment at the bottom of this article: all our comments are moderated by human beings. Sometimes these humans might be asleep, or away from their desks, so it may take a while for your comment to appear. Eventually it will – unless it’s offensive or libelous (in which case it won’t.)

A lire aussi…

Secteurs les plus recherchés

Loading...

Recherche emploi

Rechercher articles

Close